18 septembre 2015

Bureau : une réunion constructive

On n'a pas fait que rigoler hier soir pour la réunion de rentrée du Bureau. On a bossé (si, si) et réfléchi (oui, c'est énorme). Bon on a aussi parlé cale-pieds et vendanges. Mais ça c'est du off hein, on ne peut pas tout dire non plus...

l'indépendant football,réunion,bureau,café de la paix,perpignan,pleisport,futsal,porte d'espagne

Le bureau au travail : Philippe, Coach, Xav, Eric, Laurent, François-Pierre, El Presidente, Jérémy et Yvon.

l'indépendant football,réunion,bureau,café de la paix,perpignan,pleisport,futsal,porte d'espagneStatuts. C'était le premier point à l'ordre du jour : la révision des statuts, histoire de mettre à jour le barda administratif. Le Président les a rédigés après un petit tour en préfecture. C'est fait et bien fait. Ces nouveaux statuts seront soumis à vos votes lors de la prochaine assemblée générale du club. "On bosse vraiment alors ?", a-t-on d'ailleurs entendu à m'en donné.
Tournois. Comme annoncé en fin de saison dernière, on va organiser un tournoi de rentrée, histoire de réunir tout le monde. On va voir quels terrains peuvent être disponibles (on a pensé à Pleïsport et Porte d'Espagne) et à quelle date. On vous tient au courant bien évidemment, sachant que l'assemblée générale se tiendra dans la foulée.
On relancera aussi le tournoi Inter-Indép de fin de saison, qui lui est aussi ouvert aux employés du journal et que l'on n'avait pas pu tenir en juin dernier.
Cotisation. Elle ne bouge pas, on s'en tient aux 25 euros. Coach, Philippe et Xav (pour le futsal) attendent vos chèques.
Miss. On a aussi évoqué l'idée de relancer les Girlfriends sur le blog. Le Président et Coach ont même évoqué un entretien avec les avocats pour savoir ce que l'on a le droit de faire ou pas. Quand on vous dit qu'on a bossé.
Jubilé. Qu'il ne s'imagine pas qu'on l'a oublié. Martial nous doit un jubilé. Il devait l'organiser sur la plage cet été mais c'est passé à l'as. On attend donc l'organisation en grande pompe pour une sortie par la grande porte même si, selon le Président, "ce n'est pas une mauvaise nouvelle pour le foot qu'il arrête."
Paroles. On n'en a gardé qu'une mais n'est-elle pas magnifique ?
Christian : "J'avais la tienne et j'avais aussi la mienne".

Les commentaires sont fermés.