10 septembre 2015

Les échos de l'entraînement

C'est pas encore l’opulence, mais il y a du mieux. Nous étions douze, lundi soir, pour l'entraînement de la semaine. Ok, on est loin de la vingtaine de joyeux drilles qui se pressaient à la porte d'Espagne en septembre dernier, mais on peut espérer que le retour de quelques habitués va en inspirer d'autres.

Le match
Un massacre, d'abord. Les Patchwork ont mis une valise aux Blancs pour un score à la mi-temps que la décence nous interdit de révéler. A 6 contre 6, sans gardiens, et avec les traditionnels buts dans les petites cages ou en reprise de volée, les Blancs, mélange de supporters de l'OM et du PSG ou des deux, comme Stevens, n'ont pas vu le jour. Jusqu'à la mi-temps, moment choisi par le coach pour faire passer Jacky des Patchwork aux Blancs, en échange de Fred. Ce dernier s'installait dans les buts de sa nouvelle équipe qui, à cinq dans le champ, subissait pour perdre cette deuxième mi-temps 2-0.

Les visites de la semaine
Notre vénéré président a eu la gentillesse de passer nous saluer en début de séance. On notera aussi le passage furtif de Philippe Capsié, en tenue d'avocat.

Le geste très technique de la semaine
Habitué des jolies frappes, Yoan s'est complètement foiré lundi soir. Sur une contre-attaque, le jeune papa a voulu frapper en première intention, enfin, on suppose, et a tapé dans le sol avant de chuter lamentablement. On mettra ça sur le compte du manque de rythme du début de saison.

Les commentaires sont fermés.