05 novembre 2014

Les échos de l'entraînement

Nous étions dix-huit pour affronter les rafales de tramontane lundi soir. Un absent de marque, le coach, victime de douleurs dorsales et cloué chez lui. C'est donc Jacky qui a fait office de coach. Bon point pour lui, il a composé deux équipes équilibrées. Au final un match plaisant. Les sans-chasuples de Jacky, plus collectifs que leurs adversaires, se sont logiquement imposés.
Le geste très technique
Le pointu d'Abdel ou le crochet intercepté en position de dernier défenseur de Marc sont devenus des classiques. C'est Eric Gattuso qui a innové lundi soir avec un contrôle des omoplates. Façon Ronaldinho ou Brandao ? On vous laisse libre de votre interprétation du geste.
Le scandale
Que Jacky choisisse de mettre un joueur en vert dans l'équipe en face des Chasuples... verts, passe encore. Qu'il ne vérifie pas l'heure et se laisse surprendre par l'extinction de la lumière, passe encore. Qu'il oublie de communiquer le nom des présents à l'entraînement, passe encore. Mais là où Jacky a commis une terrible erreur, c'est d'enfermer un joueur dans le vestiaire sans vérifier que ce dernier soit vide. Pour résumer, n'est pas coach qui veut. Michel, reviens vite !

Commentaires

Il paraît que Jacky a enfermé volontairement ledit joueur, inquiet qu'il est de perdre sa place de chouchou

Écrit par : Gérard languedepute | 06 novembre 2014

Jacky est toujours le chouchou !!?? Et Laurent, est-il passé enfin Président ??

Écrit par : Gérard Menvu | 07 novembre 2014

Les commentaires sont fermés.