22 octobre 2013

Les échos de l'entraînement

On était 19, hier, pour l'entraînement. Le coach a choisi de nous faire évoluer sur demi-terrain à neuf contre dix, donc, dans des conditions plus que correctes. Si quelques bourrasques en début de match ont fait craindre le pire, le vent s'est vite calmé, décidé lui aussi à laisser les artistes du ballon rond s'exprimer.
Le match. Plutôt équilibré. Les sans-chasuble se sont imposés logiquement sur le score de 6 buts à 4 et ont légèrement dominé dans l'ensemble. Le joli but sur une reprise en extension de Philippe à quelques minutes de la fin n'a pas insinué le doute dans les esprits des joueurs du coach puisque sur le coup d'envoi, François envoyait Jacky inscrire le but de la victoire. A noter le joli duel que se sont livrés Benjamin et Jordan sur le côté gauche... et le petit pont subi par Philippe, qui s'est bien fait chambrer sur le coup, surtout par son neveu, spectateur attentif de la rencontre.
Le geste très technique. Les absents risquent de le regretter et les présents de s'en souvenir. Cyril a inscrit un but splendide, de quoi effacer d'un coup ses innombrables ratés devant le but depuis le début de sa carrière à l'Indep' : une reprise de volée du gauche sans angle et en pleine lucarne d'un Cédric médusé. Cyril, on en redemande !
Les équipes
Chasubles : Coach - Abdel, Marc, Christophe (le frère de Philippe) - Philippe, Domi, Pascal, Benjamin - Anthony
Sans-Chasubles : Fred Sirigu - Fred Maldini, Jacky, Jordan - Laurent, François, Pierrot, Cyril, Cédric - Kevin

22:37 Publié dans Sport | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : echos, geste

Commentaires

il s'appelle plus bruno le frère de philippe ?

Écrit par : Jean-François | 23 octobre 2013

Précisons qu'il y avait du côté des sans-chasubles, un attaquant exceptionnel - du moins, anatomiquement, puisqu'il semblerait qu'il ait 2 pieds gauches - dont on se demande encore comment il n'a pas déjà été contacté par les dirigeants l'OM, eux qui ont le chic pour acheter des joueurs dont personne ne veut (Cf notre ami Pierre-André Gignac).
Saluons également le 13ème homme (qui était bien seul d'ailleurs) qui a entonné un chant digne des plus grands paroliers, intitulé "petit-pont tonton". On se demande encore à qui se chant était-il adressé?
Tant pis, je me jette à l'eau et risque une hypothèse, peut-être visait-il le n°10 des avec-chasuples.....

Écrit par : Nelson Moinfort | 23 octobre 2013

Les commentaires sont fermés.