12 mars 2013

Un entraînement qui tombe à l’eau à Canet après avoir été avorté à Perpignan.

Soirée de merde hier soir.
Première phase : une entreprise venue faire un devis au stade a fermé les serrures que seule la mairie peut déverrouiller, nous empêchant d’accéder au terrain. Le Coach n’a pu joindre personne à la mairie, pas plus qu’à la permanence sportive. Bref, on s’est retrouvé à la porte. Ne nous fâchons pas : nous sommes dans les PO où pas grand monde fait vraiment son boulot dans les collectivités locales tout en étant bien payé. On est content de savoir qu’il y en a qui encaissent dans ce département sans rien branler. Ça équilibre pour tous ceux qui bossent pour des clopinettes.
Deuxième phase : on arrive à 12 à Pleisport. Nico, le patron sympa, a bien voulu nous dépanner, mais à peine les meilleurs d’entre nous, à savoir FPV et el Presidente, mettent un pied sur le terrain qu’il se met à flotter comme aux Malouines (les îles Falkland pour les Britanniques : une petite leçon de géo ne fait pas de mal pour l’effectif d’ignorants du club). Fin de l’entraînement et rv au bar.
Merci à la ville de Perpignan et à la météo pour cette charmante soirée.

08:21 Publié dans Sport | Lien permanent | Commentaires (3)

Commentaires

on a évoqué l'idée de faire un temple du foot jeudi soir, est-ce que ça serait possible président? si oui jeremie, seb giulio et moi sommes ok et il me semble que steph et le coach aussi (à confirmer)

Écrit par : laurent | 12 mars 2013

Moi qui vous est attendue toute la nuit route d'Espagne...

Écrit par : Jean-Mi | 12 mars 2013

Terrain reserver a 21h au temple du foot!! Qui vient?

Écrit par : Stevens | 14 mars 2013

Les commentaires sont fermés.