15 janvier 2013

Les échos de l'entraînement

galette montage. JPEG.JPG


On a dégusté la galette en écoutant les belles histoires de gangsters racontées par tonton Capsié


Le mauvais temps avait fait une pause hier soir entre 8h et 10h : plus de vent glacial, pas la moindre goutte de pluie et une température idéale pour jouer au football.
Le match. Après l’arrivée tardive de François-Pierre, on s’est retrouvé à 14 pour un 7 vs 7. D’un côté les Galettes Briochées (avec des gars qui en ont de la brioche) : Christian, Pierrot, Fred, François-Pierre, Laurent, Matthieu et Philippe. De l’autre les Galettes Fourrées (avec des gars qui... etc., etc.) : Michel, Abdel, Jacky, Stevens, Domi, Olivier et Marc.
Après un petit raout d’échauffement à 6 contre 7 on entamait le vrai match à force égale. Du moins en apparence parce que les hommes du Coach, jusque là un peu endormis se réveillaient. Profitant d’une défense aussi mobile qu’une classe de neige d’enfants cul de jatte sur une piste de ski de fond, ils plantaient à quatre reprises. Les rares contre-attaques des Briochés parvenant à la réalisation de trois passes enchaînées aboutissaient à des tirs au but d’une puissance comparable à celle du jet urinaire d’un nonagénaire à la prostate fatiguée.
Bref, résultat final 4-2 ou 4-1 selon que les chiffres émanent des la police ou des manifestants.
Simulation de péno. On a eu droit à un match dans le match (comme le disent depuis de décennies les reporters sportifs de TF1) avec un concours de simulation entre Philippe et Jacky. Incontestablement notre avocat maison s’est montré à la hauteur de Cristiano Ronaldo : ses cris déchirants ont réveillé le voisinage, reléguant au rang d'amateur la prestation toute en grimaces muettes de Jacky, un jeu hérité de l’Actor Studio newyorkais de la grande époque du cinéma en noir et blanc sans paroles.
Galette. Le Coach avait préparé une galette sympa avec des bolées de cidre et des rasades de Coca. Une soirée de Roi en ce qui le concerne : pour une fois son équipe a dérouillé celle du Président et en plus, il a récupéré les fèves de porcelaine pour sa collection familiale.
Présents. Christian, Pierrot, Fred, François-Pierre, Laurent, Matthieu, Philippe, Michel, Abdel, Jacky, Stevens, Domi, Olivier et Marc.

Commentaires

Bonne soiree!

Écrit par : Stevens | 15 janvier 2013

Tes compte-rendus sont un régal Christian!
PS: d'après la photo, elle a l'air bonne la galette, hein Stevens!

Écrit par : Un fan du président | 17 janvier 2013

Les commentaires sont fermés.