11 septembre 2012

Les Echos de l'entraînement

On était 23 hier soir. Une belle chambrée mais une mauvaise surprise avec l’impossibilité d’allumer les projecteurs.
Super Michel. Michel Di Fraja, le Coach, a appelé un responsable municipal (en fait plutôt un irresponsable) auprès duquel il s’est indigné que, sachant le système en panne, on ne l'ait pas averti. Ensuite Michel est rentré chez lui. Il est revenu 5mn plus tard avec une clé grâce à laquelle il a ouvert le boitier électrique et en moins de temps qu’il n'en faut à Eric pour tirer au dessus du but à moins d’un mètre de la ligne, il a réparé le système défaillant. Bravo Coach !
Come back. Olivier était là et en bonne forme. Il sera assidu pendant un an encore, son départ pour les contrées paradisiaques n’étant pas pour demain.
Avant-match. On a fait un 12 contre 11. On aurait pu se retrouver à 12 contre 12 si Abdel avait pu jouer. Il est passé nous dire bonsoir et a regretté qu’on n’ait pu trouver un nombre de joueurs suffisant pour se déplacer à Bompas vendredi. Le Coach aussi. On notera qu’il s’est abstenu de traiter de "petits branleurs", comme il se doit, la bande de bras cassés qui sont 23 à l’entraînement mais qui se portent pâles les jours de matches. Re-bravo Michel pour ce bel exemple de maîtrise verbale.
Les équipes. Il ya eu les Bleus d’un côté : Sébastien l’Ancien, Matthieu, Michel, Pierrot, Eric, Philippe Capsié, Jacky, Laurent, Fred, Fabrice et Jeremy C; et les Verts de l’autre : Seb, Ramon, Christian, Florent dit Lacruze, Bruno, Marc, Yvon, Pascal, Jeremy, Olivier, Christian et Cyril.
(NB : Compos non garanties).
Le match. Très équilibré, avec en début de match, une forte domination des Verts qui prenaient pourtant un but en contre par Matthieu.
Dès la reprise, Lacruze mettait les équipes à égalité. Le score s’équilibrait ensuite à 2 à 2 mais dans les 5 dernières minutes, Eric se rachetait d’une reprise immanquable (vois plus haut) en marquant un joli but, peut-être entaché d’un hors jeu, mais qu’on a accepté sur injonction du Coach qui depuis ses buts à 100m de là avait vu qu’il était couvert par un défenseur. Re-re Bravo Michel !
A la dernière seconde, juste avant l’extinction des feux Philippe marquait sur un tir puissant de belle facture.
Beau match, bel esprit et victoire méritée ( 4-2) des Bleus qui ont bien fait circuler le ballon même si les Verts se sont procurés pas mal d’occasions.
Le geste technique. On le doit à Seb qui récupère la passe d’Olivier d’une aile de pigeon et marque de volée. A montrer dans toutes les écoles de football.
Paroles. Le Coach : « On était 10 et eux 12 ou 13 ! Pas étonnant, c’est le Président qui a fait les équipes ».
On se retrouve lundi même heure.

Les commentaires sont fermés.