24 avril 2012

Une nouvelle affaire Calas et un jorkyball

260 ans jour pour joiur (ou presque) après l’affaire Calas qui a remué la France des Lumières sous l’impulsion de Voltaire, en voici une autre du même nom qui a fait que le futsal de ce midi est tombé à l’eau. Certes personne n’a été roué en place du Capitole à Toulouse, mais tout de même, pour des petits esprits fooballistiques pointilleux comme les nôtres, la faute de Martial est grave : il a inscrit à tort lesdits Calas père et fils. Ce qui fait qu’au lieu d’être huit, on était six. Juste de quoi faire un mini tournoi de jorkyball, un jeu qui est au foot ce que le squash est au tennis : on est dans une cage de 4m sur 12 environ avec deux mini buts de chaque côté et vas-y nénesse on se défoule avec quelques règles minimalistes à 2 contre 2. Trois équipes se sont relayées sur ce mini terrain : 1)Martial-Bruno ; 2) Matthieu-BrunO et 3)PierrE-Christian. Au final , au nombre des victoires c’est la 2 (6 victoires) qui l’emporte devant la 1 et la 3.
En supplément au programme le duo Matthieu- Christian a pris le dessus à deux reprises sur Martial-BrunO.
Finalement, on s’est régalé et en plus, les gens de Pleisport, toujours aussi sympas, nous ont offert cette première. Merci à eux.
Pas de mardi futsal la semaine prochaine et la semaine suivante en raison des jours fériés que sont le 1er mai (jour chômé des faux travailleurs) et du 8 mai (jour de fêtes de faux résistants). On se retrouve le 15 mai pour un nouveau mardi.
Un texte de rappel publié le 9 mai permettra de s’inscrire. A jeudi.

16:26 Publié dans Sport | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : jorkyball

Les commentaires sont fermés.