24 avril 2012

Les échos de l'entraînement

On était 22 hier soir et dans sa grande sagesse le coach a décidé qu’on ferait un 11 contre 11 sur la totalité du terrain. Aidé du génial président, qui avait mis d’emblée tous les gars en rouge d’un côté avant de distribuer les chasubles …rouges, il a constitué deux équipes équilibrées qui ont donné lieu à un match vivant et d’un bon niveau technique malgré le terrain en mauvais état et un vent soufflant en bourrasque en 2e mi-temps.
Du sang neuf. On a noté l’affluence de nouveaux jeunes hier soir : quatre triplés, en fait trois + 1 comme les quatre mousquetaires : Marc, Bruno, Matthieu et Joffrey. Y a du football chez ces jeunes et quand ils auront retrouvé la forme, il y aura du souffle.
Les équipes. D’un côté les Coachmen (Michel, Pierre le Jeune, Marc, Bruno, Matthieu, Olivier, Cyril, Fabrice, Vincent, Abdel et Domi) et de l’autre les Stars Ecarlates du président (Christian, Joffrey, Yoan, Laurent, Fred, Julien, Sébastien, Fred, Giulio, Jérémy, François-Pierre, Laurent et Sébastien l’Ancien)
Le match. Le premier quart d’heure était à l’avantage des Coachmen qui faisait le siège du but de Christian qui s’en sortait bien sur plusieurs actions chaudes, remettant même en jeu après un bel arrêt la balle dans les pieds d’un adversaire avant de reprendre le tir instantané de ce dernier : comme quoi une bourde permet de faire deux beaux arrêts en moins d’une seconde quand on sait s’y prendre pour faire le malin.
En face, Olivier dans les buts fut moins heureux car il prit deux prunes coup sur coup sur deux beaux contre emmenés par Giulio. Le milieu de terrain des Ecarlates prenait le dessus sur les adversaires et corsaient l’addition si bien qu’à une demi heure de l’extinction des feux, les gars du président menaient 4 à 1, puis 5 à 1.
Le sursaut. C‘est à ce moment que le vent contraire se leva face aux Ecarlates qui subirent la domination des Coachmen où Domi livrait des duels de fous à Fred qui ne s’en laissait pas conter. Un cadeau de Joffrey passé dans les buts, permettait aux hommes des Michel de se remettre dans le match et ils remontaient 5-4, malgré une défense renforcée avec les replis stratégiques de Jérémy et de François-Pierre qui ont couvert un terrain énorme
Geste anti technique. On notera le retour de la fâcheuse manie d’Olivier de faire une main au moment où, dernier défenseur, il est passé par l’adversaire. Le « Y arien, on continue, c’est une main réflexe » du fautif a donné l’occasion à Jérémy de montrer l’étendue de son registre en matière d’expression corporelle lorsqu’il a stigmatisé cette « main réflexe » en imitant un fameux arrêt de Casillas se détendant sur le côté sur un tir d’Inesta lors du dernier Classico.
Geste technique. La tête amortie de Fred qui dépose dans les mains de son gardien au premier poteau un corner tiré au cordeau.
Les deux tirs sur coups de pied arrêtés (un coup-franc et un corner) complètement dévissés dus à Cyril.
Paroles. Christian complimentant Cyril dans les vestiaires : « Tu as fait de beaux contrôles dans le mouvement et de belle montées sur ton aile, mais dommage que tu aies le pieds carrés au moment du tir où du centre.
Présents : Pierre le Jeune, Marc, Bruno, Matthieu, Olivier, Cyril, Fabrice, Vincent, Coach, Abdel, Domi, Joffrey, Yoan, Christian, François-Pierre, Julien, Sebastien l’Ancien, Sébastien, Fred, Giulio, Jérémy et Laurent.
Match-Pizza. Notre vénéré Coach a annoncé un prochain match contre les Avocats suivi d’une 3e mi-temps bière et pizza. La date sera fixée dans peu de temps.

Les commentaires sont fermés.